Immigration et Islamisation Française, Islam dans le Monde, Islam en Europe, Politique Française, Racialisme & Racisme

Le Coran et le Code pénal ! Une évidente contradiction! Par Georges COLLÉTER

Le Coran et le Code pénal. Menaces de mort envers les « non-croyants », dits « kouffars » ! Quid du Coran ? C’est une somme d’incitations à « la haine », au « meurtre », aux « discriminations », au « racisme », à « l’antisémitisme », aux « ségrégations » 

Le Coran

Diverses traductions françaises sont vendues et distribuées, parfois gratuitement, sous forme de livres ou téléchargeables. Par exemple voir une liste non-exhaustive sur ce lien de l’IESR- Sorbonne  Source . Certaines traductions sont faites par des musulmans, dont une récente de 2006, sous contrôle de Tariq Ramadan et trois Shaykh, et d’autres par des « non-musulmans ».

La création et la rédaction de ce “Livre” suscite par ailleurs, nombre d’interrogations. Voir quelques études récentes : « Le Grand secret de l’islam », « Le Coran révélé par la théorie des codes » – décryptage mathématique -,  « Le coran décréé, le défi de la science », etc …).

Le Coran et les incitations à la haine et aux meurtres

En lisant le Coran, (et en comparant trois traductions en français), ses sourates, ses versets, on constate nombre d’incitations à la haine et au meurtre, à l’apologie du meurtre, à l’apologie du terrorisme (jihad), à des ségrégations diverses, à des comportements de type « raciste », envers tous les « non-croyants ».

Les sourates et versets sont enseignés aux enfants par les parents musulmans et les écoles musulmanes ou « coraniques » et imprègnent à vie leurs neurones, (voir le livre de Wafa Sultan : « L’islam, fabrique de déséquilibrés ). Ces sourates et versets sont « prêchés » dans les mosquées.

Concernant les incitations à la haine et aux meurtres des non-croyants cités sous diverses appellations, telles que « infidèles », « transgresseurs », « effaceurs », « négateurs », « polythéistes », on peut lire les Versets : S2, v191-193 ; S4, v74, v89-91, v101 ; S5, v33 ; S8, v5-8, v12-20, v38-39, v55-58, v64-67 ; S9, v3-5, v29, v111, v123, S47, v4, etc., et constater des termes précis à l’impératif (ordres) comme :

  • dans S2, v191 : « Tuez-les partout où vous les trouvez … », et « …, n’hésitez pas à les tuer. Ce sera la juste récompense des infidèles. »,
  • ou dans S4, v89 : «  … Mais s’ils optent carrément pour l’apostasie, saisissez-les et tuez-les où que vous les trouviez ! … »,
  • ou dans S5, v33 : « La seule récompense de ceux qui font la guerre à Dieu et à Son Prophète, et qui provoquent le désordre sur la Terre, est qu’ils soient mis à mort crucifiés ou amputés d’une main et d’un pied par ordre croisé … »,
  • ou dans S8, v7 : «  …et anéantir les infidèles jusqu’au dernier. »,
  • ou dans S8, v12 : «  … des infidèles. Frappez-les à la nuque ! Frappez-les sur les doigts ! »,
  • ou dans S8, v39 : « Combattez-les jusqu’à ce qu’il n’y ait plus de sédition et que tout culte soit rendu uniquement à Dieu. … »,
  • ou dans S9, v5 : « …tuez les polythéistes partout où vous les trouverez ! Capturez-les ! Assiégez-les ! Dressez-leur des embuscades ! »,
  • ou dans S9, v123 : « Ô vous qui croyez ! Combattez ceux des infidèles qui vivent dans votre voisinage ! … »,
  • etc…

En prenant bien conscience que dans S8, v17 : « Ce n’est pas vous qui les avez tués ! C’est Dieu qui les a tués ! ». (Un « Dieu » tueur d’humains !, qui déresponsabilise et de plus se contredit par des versets abrogeants et abrogés…!?).

Quant aux « prières », celles du vendredi dans les mosquées se terminent par neuf  imprécations, (traduction Malek Sibali) :

O Allah ! Accorde-nous la victoire sur les juifs, qui sont tes ennemis mais aussi les ennemis de notre religion ! (Amen),

O Allah ! Fais périr les mécréants, les polythéistes et les ennemis de l’islam ! (Amen),

O Allah ! Eparpille leur nation ! (Amen),

O Allah ! Disperse leurs troupes ! (Amen),

O Allah ! Détruis leurs édifices ! (Amen),

O Allah ! Fais périr leur récolte ! (Amen),

O Allah ! Rend orphelins leurs enfants ! (Amen),

O Allah ! Rend veuves leurs épouses ! (Amen),

O Allah ! Fais tomber leurs biens et leurs fortunes comme butin entre les mains des musulmans ! (Amen) !

Ces imprécations sont déclamées en langue arabe, dite langue « liturgique » selon nos critères judéo-chrétiens. Il ne semble pas non plus que cette dernière « prière » hebdomadaire dans les mosquées, qui en fait sont des « imprécations » meurtrières et haineuses (incitations …), causes de la majorité des attentats et meurtres constatés, soit compatible avec nos lois républicaines et laïques… . Il en est de même de divers aspects des cinq « prières » journalières des musulmans, dont la fatiha … . (Ces « prières » sont très codifiées …).

Code pénal 

En rapprochant les ordres du Coran de notre Code Pénal : Art. 222-17, 18, 18.1, 221 …, compléments Art. a-221-5§ 6°, Art. R 625-7, Art 411-4, (ou encore la loi de 1881, Art. 23, 24, ou celle du 1er juillet 1972, …), on comprend que le Coran et ses enseignements, auprès des enfants, des jeunes et adultes dans toutes les écoles coraniques, ou « musulmanes » et dans toutes les mosquées en France, devraient être interdits par nos lois.

Par exemple, voici des extraits du Code Pénal, les Art. 222-17, 18, 18.1, commentés par application au Coran :

  • « Article 222-17 – (Modifié par Ordonnance n°2000-916 du 19 septembre 2000 – art. 3 (V) JORF 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002) : « La menace de commettre un crime ou un délit contre les personnes dont la tentative est punissable est punie de six mois d’emprisonnement et de 7 500 euros d’amende lorsqu’elle est, soit réitérée, soit matérialisée par un écrit, une image ou tout autre objet. La peine est portée à trois ans d’emprisonnement et à 45 000 euros d’amende s’il s’agit d’une menace de mort. »
  • « Article 222-18 – (Modifié par Ordonnance n°2000-916 du 19 septembre 2000 – art. 3 (V) JORF 22 septembre 2000 en vigueur le 1er janvier 2002) : « La menace, par quelque moyen que ce soit, de commettre un crime ou un délit contre les personnes, est punie de trois ans d’emprisonnement et de 45 000 euros d’amende, lorsqu’elle est faite avec l’ordre de remplir une condition. La peine est portée à cinq ans d’emprisonnement et à 75 000 euros d’amende s’il s’agit d’une menace de mort. »

Note : Cette « menace de commettre un crime ou un délit soit matérialisée par un écrit … » est bien écrite dans le Coran. Cette « menace, par quelque moyen que ce soit, de commettre un crime ou un délit contre les personnes …,  est faite avec l’ordre de remplir une condition ». Cette condition est aussi exprimée dans le Coran : la condition est d’être« non-musulman », soit toutes les autres personnes : infidèles, non croyants, athées, agnostiques, transgresseurs, effaceurs, négateurs, hypocrites, impies, « ceux qui font la guerre à Dieu et à son prophète » S5-v33 ; (« guerre » : armée, orale, écrite – dont caricatures, blasphèmes, critiques -, de comportement ou de nourriture …).

  • Article 222-18-1« Lorsqu’elles sont commises à raison de l’appartenance ou de la non-appartenance, vraie ou supposée, de la victime à une ethnie, une nation, une race ou une religion déterminée, les menaces prévues au premier alinéa de l’article 222-17 sont punies de deux ans d’emprisonnement et de 30 000 Euros d’amende, celles prévues au second alinéa de cet article et au premier alinéa de l’article 222-18 sont punies de cinq ans d’emprisonnement et de 75 000 Euros d’amende, et celles prévues au second alinéa de l’article 222-18 sont punies de sept ans d’emprisonnement et de 100 000 Euros d’amende. Les mêmes peines sont encourues lorsque ces menaces sont proférées à raison de l’orientation sexuelle vraie ou supposée de la victime. »

Note : ces menaces, dans le Coran, sont commises en raison d’une « non-appartenance … à une  religion déterminée  », ici l’Islam qui revendique, haut et fort, ce titre de « religion ».

Compréhension

Il est bien évident que les citoyens français non-musulmans, conscients du sujet, se sentent en  permanence menacés de mort par tous les musulmans croisés dans les lieux publics et privés, en tous lieux de vie dans notre pays, (surtout par ceux qui affichent leur adhésion et sujétion à cette idéologie par des signes vestimentaires, comportementaux, et/ou des exigences spécifiques en tous lieux …).

Les motivations exprimées par les auteurs de meurtres et d’attentats constatés (« Allahu Akbar » …), sont de plus les preuves concrètes que ces menaces écrites contenues dans le Coran, qui sont des causes fondamentales d’actions, sont mises à exécution en France depuis nombre d’années… .

Aussi il devient de plus en plus impératif que nos dirigeants français interviennent vigoureusement pour faire appliquer au minimum le Code Pénal par les tribunaux à toutes ces incitations contrevenantes, et donc à ces causes de meurtres et d’attentats subis, qui sont issus des ordres du Coran.  Car nos dirigeants et nos médias semblent trop souvent traiter voire délayer les symptômes et leur traitement, en occultant la recherche des causes, avant d’évoquer parfois les causes en fonction des sujets qu’ils privilégient de par leur idéologie personnelle … . Et pourtant un paysan, un mécano, un médecin, et autres praticien …, s’il traite d’abord les symptômes, recherche toujours à en éradiquer et en traiter “la cause” ou “les causes” récurrentes …, non ?

Applications concrètes

Par exemple:

  • Condamnation d’abord de ces écrits (application simple du Code Pénal),
  • Condamnation de ceux qui les enseignent (parents, écoles, imams) pour incitation à la haine et au meurtre, antisémitisme, …

Soit en quelques détails :

  • Interdiction de la vente et de la diffusion en France du Coran sous sa rédaction actuelle ? en diverses langues, ou exigence impérative de suppression des versets du Coran contraires à nos lois, avant toute publication et diffusion en France ? (Cette disposition a été maintes fois appliquée par des tribunaux à diverses publications …), non ?
  • Exiger en particulier que, dans le Coran et dans tous textes émanant de l’islam, au minimum, le verset S4, v89, concernant la mise à mort des apostats par tout musulman, soit abrogé, conformément à nos lois sur la liberté individuelle de pensée et de “religion” ou “de non-religion” ?. Qu’en pensent nos “libres penseurs” ? (pas entendus à ce jour …, leur avis ?).
  • Faire diffuser impérativement une information complète et exacte à toute la population de France sur  ces menaces de mort incluses dans le Coran et enseignées aux musulmans et donc les risques permanents en tous lieux pour chaque français « non-croyant » à l’islam croisant les adeptes de cette idéologie ou « religion » susceptibles d’être ou de devenir « radicalisés » et d’agir ? (La peur d’être tué de chaque citoyen de France, en tous lieux de vie, de déplacement, de travail, …, devrait être prise en compte ? non ?),
  • Mise en examen et/ou expulsion hors de France des imams de nombreuses mosquées, dont celles rattachées à l’UOIF et aux « Frères musulmans », …?, pour incitation à la haine et au meurtre, (Art. 22-17, 18, 18-1), à la discrimination envers les non-croyants (Art.625-7), intelligences avec une puissance étrangère (Art.411-4), discrimination envers les femmes, (liberté, égalité / hommes : lire les versets), etc.
  • Interdiction d’accès au territoire de France aux imams, enseignants, « professeurs », « savants » et autres « experts » musulmans “uniquement” de l’islam, surtout étrangers ?, (compétences scientifiques et techniques ? voire sociétales … ? voir l’Histoire …)
  • Expulsion hors de France des « croyants » musulmans considérés « radicalisés » ? Avec déchéance inamovible de nationalité pour ceux qui ont acquis, (comment ?), la nationalité française … . Services à La France ? (à bien préciser).
  • Sanctions applicables aux jihadistes relevant plutôt des lois de « la guerre » et non des lois civiles de pays « en paix » ? compte tenu que l’islam nous fait la guerre et fait la guerre sur les territoires de dar al-harb (Historique islam et Coran …, Déclarations de notre Président F. Hollande, et autres …).
  • Dénonciation du Protocole de Barcelone de 1973 et du traité de Strasbourg du 7 juin 1975, dont divers points et les applications contreviennent en nombre de points à nos Lois ?, (Voir APCEA, OCI, ISESCO, Eurabia, …),
  • Surveillance attentives des enseignements, dans les « écoles musulmanes » et des prêches dans les mosquées, qui doivent être exclusivement en langue française, (Article 2 de notre Constitution) ?,
  • Etc …

Les « musulmans », « de France » et « en France » qui se disent et s’affichent « modérés » ou même « intégrés », en affirmant vouloir respecter nos lois, devraient  tous approuver cette démarche de demande d’application des lois de France en territoire de France. Et en particulier Monsieur Dalil Boubakeur, recteur de la Mosquée de Paris, selon ses diverses et  nombreuses déclarations officielles … . Quelques autres imams, autorisés par leurs pairs et/ou par des pays de l’OCI qui les appointent, et qui font des déclarations médiatisées similaires, genre Tarek Oubrou, … devraient appuyer aussi. (A part que dans l’intimité des mosquées les discours et les prêches sont bien différents, voire opposés, voir taqyia ).

Dans l’attente et l’espoir des actions concrètes qui seront enfin entreprises par l’application juste et ferme de nos lois par nos dirigeants (Gouvernants, Elus, surtout Justice, Police) à l’idéologie totalitaire de l’islam, épaulés vigoureusement par tous nos Médias, pour protéger tous les français non-musulmans de France (les “kouffars”) de leur destruction et/ou élimination physique, ou de « dhimmitude » soit une forme d’esclavagisme, (avec ou sans castration des hommes, comme ce fût le cas dans le passé par l’islam, en particulier en Afrique ?), ou progressivement de leur Grand Remplacement quasi “soft” en cours, ne serait-ce que par la démographie “aidée” par nos gouvernants, qui nous ponctionnent financièrement pour cela (impôts, taxes, et autres normes dites “environnementales”, etc) par des subventions diverses à des organisations dédiées pour cela, obligations “d’accueil” sans limites d’argent ni de temps.

Georges COLLÉTER

(75 ans, retraité de l’agriculture et de l’industrie lourde, et bénévole associatif depuis 1966)

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.