Education Nationale, Histoire de France, Histoire du Monde, Politique Française

« L’Insoumis » Danielle Obono et son inculture historique sur la grande guerre de 14/18

Danielle Obono, députée des Insoumis, est une militante gauchiste, une internationaliste et une amie des indigènes de la République et d’Houria Bouteldja qui est une raciste anti-Blancs. Danielle Obono qui se dit docteur, se veut désormais historienne.

Cette députée annonce sur les antennes sa vision de la guerre de 1914/18 ! Ce seraient les capitalistes les fauteurs de cette guerre. (Source) Qui peut s’étonner de cette diatribe ! Elle se veut l’héritière d’une tradition socialiste et le revendique ! Elle prouve aussi par là son inculture historique !

Je ne lui en veux pas, car elle n’est pas née en France et rien ne l’obligeait, avant d’être élue, à connaître parfaitement l’Histoire d’un pays qu’elle représente au parlement ! Notons au passage que la France est généreuse avec ses anciens immigrés naturalisés depuis peu !

Elle se veut socialiste et ignore que Jules Ferry, comme plus tard Léon Blum, avait tenu des propos sur la race supérieure et ce qu’elle doit à la race inférieure !

Elle oublie au passage de citer cette phrase de Jean Jaurès sur les colonies en 1884 quand nous prenons possession d’un pays, nous devons amener avec nous la gloire de la France et soyez sûrs qu’on lui fera bon accueil. […] Nous pouvons dire à ces peuples, sans les tromper, que jamais nous n’avons fait de mal à leurs frères volontairement ; que, les premiers, nous avons étendu aux hommes de couleur la liberté des Blancs et aboli l’esclavage. […] ; que là, enfin, où la France est établie, on l’aime, que là où elle n’a fait que passer, on la regrette ; que partout où sa lumière resplendit, elle est bienfaisante ; que là où elle ne brille plus, elle a laissé derrière elle un long et doux crépuscule où les regards et les cœurs restent attachés.

Je dois dire, en 2018, que Jean Jaurès était un visionnaire en 1884 ! La réponse, hélas, est que les anciens colonisés ont préféré rejoindre la métropole des méchants colonisateurs que de construire leur pays à leur goût, bien loin des méchants Blancs, et leur vie chez eux après leur indépendance !

Avant 1914, la droite était revancharde et reprochait justement à cette gauche socialiste la déperdition des forces françaises dans les colonies, alors qu’elle aurait préféré qu’elles soient utilisées dans la reconquête de l’Alsace-Lorraine. Elle reprochait aux socialistes leur pacifisme envers l’Empire allemand ! Ce fut la fameuse ligne bleue des Vosges ! C’est après 14/18 que le pacifisme touchera tout le monde ! Pour notre grand malheur vingt ans plus tard !

Exit donc, pour Danielle Obono, la responsabilité de l’Allemagne et celle des Anglais qui, à chaque fois que l’on menace leur hégémonie maritime, financière et industrielle, financent les guerres contre leurs adversaires, comme sous la Révolution et sous l’empereur Napoléon 1er.

Ce fut le cas avant 1914 ! On n’enseigne pas à nos élèves et étudiants les véritables causes de la guerre de 14/18 qui n’a pas grand-chose à voir avec l’assassinat d’un héritier impérial, si ce n’est le prétexte qu’en a pris un empereur d’Autriche tombé dans le piège tendu par les Anglais en Serbie.

Qui connaît le Bagdad Bahn qui faisait suite à une transition énergétique ? Le seul lien, mais de loin d’ailleurs, que Danielle Obonopeut mettre avec notre époque ! Mais le sait-elle ?

C’était une ligne de chemin de fer venant des puits pétroliers et devant aller jusqu’à Berlin, en traversant tous les empires et pays centraux, et assurant de ce fait la parfaite indépendance énergétique des pays traversés. Une sorte de pipeline, mais sur rails !

Le début du XXe siècle est une seconde révolution industrielle du pétrole. Cette transition énergétique, le pétrole contre le charbon, n’a rien à voir avec la transition d’Emmanuel Macron. La production et l’acheminement de l’or noir du Moyen-Orient sont primordiaux pour les empires centraux ! L’Allemagne veut pouvoir avoir accès en direct avec le pétrole et se débarrasser de la tutelle anglaise qui règne en maître sur les mers !

C’est vers l’Empire ottoman qu’elle cherche une solution et la trouve en construisant une ligne de chemin de fer allant des puits de pétrole, tenus par l’Empire ottoman, à Berlin. L’Empire ottoman devientinexorablement un partenaire décisif pour les pays européens en raison de ses réserves d’énergie fossile dans les régions de la Mésopotamie et de la Perse orientale. Les réserves les plus importantes étaient concentrées entre Mossoul et le Koweït ; l’exploitation de ces gisements était à moindre coût car ils étaient facilement accessibles grâce aux technologies de l’époque.

Ce projet de chemin de fer pharaonique déplaisait fortement à la perfide Albion qui voyait les deux empires centraux, l’Allemagne et l’Autriche, lui échapper en matière de transport maritime ! Il faut savoir que la reine Victoria règne non seulement sur les richesses d’un empire s’étendant sur toute la planète, mais également sur les routes commerciales qui relient les comptoirs de l’empire.

L’officier britannique Robert George Dalrymple Laffan, conseiller au service de l’armée serbe en 1912, témoigne et rend compte de la situation dans un de ses ouvrages : « Si Berlin-Bagdad se réalisait, un énorme bloc de territoires continentaux inexpugnables par une puissance maritime et produisant toutes sortes de richesses économiques serait unifié sous l’autorité allemande. »

Se souvenir aussi qu’en ce temps-là, les Britanniques et les Ottomans sont en rivalité entre la famille Al Rachid, soutenue par l’Empire ottoman, et la famille Al Saoud, soutenue par l’Empire britannique, pour le contrôle des régions pétrolières. Rien de neuf, donc, puisque l’on peut constater que les USA poursuivirent cette politique en accordant leur protection aux Saoudiens. Les USA ne faisaient que suivre l’idée des Anglais et ainsi se prémunir d’un souci pétrolier !

Bagdad Bahn était une mèche pour les Anglais, et ceux-ci  ont offert une boîte d’allumettes aux terroristes serbes de l’époque pour que cette ligne de chemin de fer ne puisse jamais aller jusqu’à Berlin et ainsi assurer une parfaite autonomie aux empires centraux ! Ce n’est pas à mon sens la mèche qui est la coupable, ni même, dans une moindre mesure, l’allumette, mais bien ceux qui ont suggéré, voire permis, d’allumer l’une avec l’autre !

Danielle Obono a raison et tort à la fois ! Elle a raison lorsqu’elle affirme que c’est bien à la suite de projets capitalistes, mais elle a tort de mettre de côté la volonté de puissance des différents empires en cause et leurs interréactions !

Elle a tort de parler des socialistes comme étant des amoureux de la paix avant 1914, alors qu’ils étaient aussi des colonialistes, contrairement à la droite nationale, et que ce sont bien les gouvernements socialistes et colonialistes qui ont donné aux « colonisés » les soins médicaux, qui ont lutté contre l’esclavage dans les tribus et qui ont interdit le cannibalisme. Eux qui ont amélioré globalement la santé de l’ensemble mais, aussi, sont responsables des abus et injustices que certains « colonisés » ont également subis ! 

Elle a tort de parler de la tradition socialiste car ceux-ci n’ont pas été les derniers à vouloir faire la guerre aux empires centraux !

Il reste que ce furent des millions de morts qui furent sacrifiés pour des intérêts financiers, pétroliers et de volonté de puissance ! On retrouve encore dans ce jeu de dupes le même pays à la manœuvre, à savoir l’Angleterre !

Gérard Brazon

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s