Non classé

L’Organisation « ISESCO », veut une éducation islamique en Europe !

Nous pouvons observer chaque année la montée grandissante de la conquête de l’islam radical. Une avancée à travers les mosquées qui ne sont pas seulement de simples lieux de prières. A travers des écoles coraniques qui enseignent les sourates de haine et de morts contre les apostats, les mécréants les juifs et les chrétiens.
Chaque année nous sommes atterrés par la lâcheté des uns et les compromissions des autres. Les vendus au Qatar et à l’Arabie Saoudite qui font semblant de se faire la guerre mais sont complices sur l’islamisation de l’Europe.
Les musulmans qui ont fui les pays de la charia, sont les complices passifs de fait de cette volonté d’imposer une idéologie liberticide et mortifére.
Les natifs musulmans de France sont eux aussi des complices de cette conquête en refusant de prendre partie et de lutter contre cette ideoligie.
Les salauds sont les acteurs politiques qui agissent dans les médias pour nier les crimes, les agressions, les attentats. Les journalistes qui n’osent pas poser les questions qui fachent.
La Justice qui réduit des attentats individuels a des actes de déséquilibrés, ou de simple agressions ne valant pas le classement en délit.
La volonté de détruire nos sociétés est patente. La complicité des « elites » aussi. Qu’attente les Francais pour se réveiller et cesser de se faire dominer et occuper par une engeance et un systeme politique religieux.
Gerard Brazon

 

 

: L’Organisation « ISESCO », veut une éducation islamique en Europe !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s