Islamisation Française, Politique étrangère

Des avocats veulent rapatrier des familles de bourreaux d’Irak – Par Gérard Brazon

Les mises en croix des chrétiens en Irak sous l’état islamique

Des avocats bobos ou malins se déchaînent pour faire un chantage moral aux autorités françaises concernant une mère et ses quatre enfants dont le père est un membre de l’état islamique.

Au nom de quoi faudrait-il rapatrier des traîtres à la France ? Pourquoi faudrait-il que le salut soit apporté à des gens qui ont participé de près ou de loin, à des massacres ?

Pourquoi la France devrait se charger de rapatrier une femme partie soutenir l’état islamique et servir de pondeuse aux bourreaux des Yazidis, et des Chrétiens d’Orient ?  Il n’est pas inutile de rappeler que ses enfants devaient servir en tant que salopards djihadistes.

Pourquoi tant de haine me direz-vous ? Ma colère s’adresse en tout premier lieu à ces avocats cherchant à se faire une renommée, à se faire du fric. Ce faisant, ces avocats crachent sur les victimes, les femmes esclaves, les violées, les incendiées vives, les torturées, les décapitées. Je n’ai aucune compassion pour des gens ayant participé de près ou de loin à ces crimes contre l’humanité, et des crimes de guerre.

L’exécution du pilote Jordanien par l’état islamique

« Les sortir de là est une obligation morale » disent ces avocats ! La seule obligation morale est d’épurer l’Irak, la Syrie et la Libye de cette engeance !

« Originaire de Seine et-Marne le couple était parti en 2015 pour rejoindre l’État islamique en Syrie, puis en Irak. Mais depuis un an ils affirmaient ne plus soutenir l’organisation terroriste et souhaitaient rentrer en France. » 

Et nous devrions les croire sur parole ! Nous devrions croire cette femme qui se retrouve prisonnière d’une armée irakienne qui a souffert, et qui compte ses morts grâce, de facto, à sa complicité !

Je n’espère qu’une chose, c’est qu’elle soit jugée par un tribunal irakien, que des témoins soient recherchés pour savoir si elle était complice hier des exactions de son mari tueur, forcément tueur, ou si elle était solidaire des esclaves Yazidis, en les aidant, a minima !

Les avocats de cette jeune femme et de sa famille, Maitres William Bourdon et Vincent Brengarthont sollicité mercredi, à leur tour, le consul d’Erbil et le parquet de Paris. 

Ces avocats sont des islamo-gauchistes. l’un défend la fermeture de Guantanamo, et l’autre les fermetures des mosquées radicales en France. Ils osent faire une sorte de chantage à l’honneur ! Ils exigent que la France doive  » prendre des mesures immédiates pour s’assurer que les enfants sont bien traités ». Pourquoi pas, ces 4 enfants de 5 mois à 6 ans, sont toujours irresponsables !

Mais ils vont plus loin : cette famille doit pouvoir  retourner vers la France au plus vite ». Une obligation morale et juridique selon eux, compte tenu de la présence d’enfants en bas âge. « Sinon c’est une forme d’omission de porter secours à des enfants français en danger« .

Et comme ce n’est pas suffisant, l’avocat William Bourdon estime « que cette femme doit être jugée en France, et ses enfants devront être confiés, si possible à l’entourage familial pour limiter les immenses perturbations qu’ils ont dû endurer. » L’entourage familial ?  Le même entourage qui a permis à cette femme de partir en Syrie, et de participer à la guerre contre les « infidèles », et contre l’armée française. Ces avocats sont-ils inconscients, voire pire !

C’est à l’armée irakienne de déférer cette famille devant la justice irakienne.

C’est à la justice irakienne de juger cette femme et son mari par contumace, en espérant qu’il sera arrêté et exécuté sur le champ ! C’est à l’Irak de placer les enfants dans des familles irakiennes, acceptant de les prendre, et de leur apprendre le respect, et leur faire oublier les horreurs de cette guerre !

Je dénie aux parents, à la famille, le droit d’exiger quoi que ce soit envers une nation que leurs propres enfants ont volontairement trahie. Ces familles n’ont aucune dignité, aucun honneur et devraient se faire discrètes plutôt que de réclamer, et avoir des exigences. D’ailleurs, avec quels moyens ? L’aide judiciaire d’État des contribuables ? Ces avocats indignes sont payés de quelle façon ? Le font-ils gratuitement ? Pour la gloire ? J’ai comme un doute !

Pas de retour pour les exécuteurs des basses œuvres de l’état islamique !

Exécution immédiate de tous les « Français » ayant participé de près ou de loin, aux horreurs de cet état islamique. Aucune clémence ! La France est en guerre, et les traîtres à la nation doivent être exécutés ! Point barre.

Gérard Brazon (Libre Expression)

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s